Pourquoi j’ai subi une hystérectomie à 30 ans ?

Aujourd’hui, je vais tout te raconter ! Pourquoi j’ai subi une hystérectomie à mon âge et comment s’est déroulé l’opération. Je te parlerai également du post-opératoire et de ma convalescence. Je suis passé sur le billard il y a un peu plus d’un mois !

Je vais dans un premier temps te refaire un résumé de ma vie. Je suis Cindy en couple depuis plus de 15 ans et oui, je n’avais pas 15 ans, mais c’était un réel coup de foudre. J’ai eu mes règles vers 13 ans, déjà assez abondantes mais non-douloureuses. J’avais envie d’avoir un bébé, mon homme étant plus vieux de 8 ans, 4 ans de vie commune, on s’est lancé dans les essais. Enceinte dès le premier mois, j’avais 19 ans, la grossesse se déroulait à merveille, c’était une petite fille ! Comme certains le savent déjà notre vie à basculé le 18 janvier 2009, le cœur de notre fille s’est arrêté à 33SA sans aucunes raisons (résultats après autopsie). Tu pourras lire ICI mon dernier article sur ma fille. Nous n’étions plus des parents, mais des par’anges. Octobre 2009, je retombe enceinte, c’était un réel bonheur, un énorme stresse et en même temps, on était tellement triste, car notre petite Lola nous manquait terriblement… La grossesse se déroule à merveille, je suis déclenché le 9 juin 2010 et Elias pointe le bout de son nez. Nous voulions des enfants rapprochés, Ismaël est né également par déclenchement le 8 décembre 2011. Sous hormones, j’ai eu le droit à une grossesse extra-utérine et une fausse-couche. En attendant, mes règles étaient de plus en plus abondantes, même hémorragiques ! J’avais souvent la diarrhée avec des douleurs affreuses dans les reins, ou alors j’étais constipé pendant plusieurs jours… Mais ça n’affolait personne ! Mon médecin traitant m’avait fait passer une écho des reins, il n’y avait rien donc il n’a pas creusé… Ma gynécologue me disait que c’était normal de saigner plus après avoir eu des enfants… Pendant ce temps, je subissais mes règles chaque mois. Fin 2015, nous voulions un quatrième enfant, grossesse dès le premier mois, fausse couche à 8SA, juste avant noël, j’ai été pas mal affecté ! Re-essai avec une grossesse dès le mois suivant, notre petit Abel est né le 7 octobre 2016 aussi par déclenchement, je te remets l’article de sa naissance ICI . Oui, j’ai eu des déclenchements à chaque grossesse, car on ne savait pas pourquoi le cœur de notre fille s’était arrêté, donc on ne voulait pas prendre de risque, car chaque jour passé dans mon ventre était un stresse. Ma gynécologue m’avait dit que peut-être dans dix ou quinze ans après on aurait su avec la technologie…

En 2018, je faisais hémorragie sur hémorragie, moi qui utilisais une coupe menstruelle, c’était devenu impossible car le sang pouvait se mettre à couler n’importe quand, la remplir et même déborder ! J’en ai discuté avec ma copine Alex, qui m’a dit de consulter, il y avait peut-être des fibromes ou autre… Je me suis souvenu que pour ma dernière grossesse la gynécologue en avait vu un. Donc je prends rendez-vous avec ma sage-femme, et enfin elle me prend au sérieux et me dit de ne surtout pas rester comme ça, c’est pas normal… Je lui parle également que je veux me faire ligaturer les trompes, car les préservatifs ça va un moment et je ne veux pas d’hormones. On remplit donc un papier, à refaire signer par le gynéco, car la prise en charge est très longue surtout à 30 ans ! (pour eux c’est trop jeune.) En attendant, elle m’avait prescrit une prise de sang, j’étais à 9 d’hémoglobine, tu m’étonnes que j’étais hyper fatigué ! Je suis normalement à 11, c’est déjà assez bas, c’est dû à une maladie. En février, je vois le gynéco, il me dit qu’il n’y a plus de fibromes mais sûrement de l’endométriose et de l’adénomyose, que pour moi la seule solution vu mes attentes, c’était qu’il m’enlève l’utérus. J’avais un scanner et un IRM à faire pour affirmer le diagnostic. Je suis ressorti en pleure, je ne m’attendais absolument pas à cette solution, même si je ne voulais plus d’enfants, c’est une décision à réfléchir, pas à prendre en deux secondes en sortant. Avec mon mari, nous avons donc choisi d’aller voir un spécialiste, rendez-vous pris en juin 2019, à la clinique TIVOLI à Bordeaux avec le Dr Merlot, lui et son collègue son les meilleurs de France, ils sont même reconnus mondialement ! En attendant ce rendez-vous, on a beaucoup parlé de l’hystérectomie, j’étais indécise, ce gynécologue ne m’avait pas convaincu et surtout j’attendait d’avoir l’avis d’un spécialiste. Le jour J était arrivé, le Docteur a confirmé l’adénomyose, mais pour lui, il n’y avait sûrement pas d’endométriose, mais de grosses varices. Ce qui était une bonne chose, car l’endométriose touche tout l’intérieur du ventre, intestins, ovaires, diaphragme… l’adénomyose touche uniquement l’utérus, donc une fois opérer normalement on en parle plus. Il me propose un traitement qui de toute façon nuira à ma santé ou l’opération. En aucun cas, il ne m’a pas forcé, il m’a dit de prendre mon temps pour réfléchir et de recontacter la secrétaire si je voulais faire l’opération.

Une dizaine de jours plus tard, notre décision était prise, je souhaitais l’opération, elle était prévue le 10 octobre 2019. Nous avions rendez-vous le 24 septembre, pour nous expliquer le déroulement de celle-ci et pour que je puisse poser toutes mes questions. Les vacances d’été ont passé sans trop y penser, sauf qu’à la rentrée, c’était plus la même chanson. J’avais peur de ne jamais me réveiller (je n’avais jamais été endormi), 3 jours après l’anniversaire de mon petit dernier, tu parles d’un cadeau d’anniversaire ! J’avais également peur de me vider de mon sang, j’aurais eu une transfusion avec ma maladie… Enfin ça tournait en boucle dans ma tête, je ne pensais qu’à la mort ! Heureusement au rendez-vous, le chirugien et l’anesthésiste mon énormément rassuré, ils m’ont dit que c’était moins dangereux de se faire endormir que de rouler sur l’autoroute, ou encore que de toute façon je pouvais déjà faire une hémorragie car j’avais d’énormes varices, en plus il est tellement à la pointe de la technologie que ses patientes ne saignent pas ou très peu. Il m’a dit qu’il m’enlèverait l’utérus, les trompes, car aucun intérêt et le col de l’utérus pour éviter les cancers plus tard. Nous voilà rassurés et près pour l’opération !

Je suis rentré la veille au soir, les garçons m’ont déposé. C’était un choix compliqué à prendre, mais au moins c’était concret pour eux, ils ont pu voir ou je serai pendant quelques jours. Les au revoir ont été très compliqué avec beaucoup de pleur. Le lendemain matin a été très long en attendant mon tour. Je suis descendu vers 12h pour aller au bloc, je me suis installé toute seule sur une table de gynécologie avec les fesses dans le vide, mes jambes étaient attaché dans des bottes et mes bras bloqué sous les draps. De voir le bloc, avec plusieurs personnes à s’agiter autour de moi, beaucoup de matériel, ça fait peur, ils m’ont endormi très rapidement… Je me suis réveillé une heure et demi plus tard, mon premier réflexe a été de regarder mon ventre pour voir si je n’avais pas de stomie, car oui, c’était une de mes grandes peurs ! Ensuite, j’ai demandé l’heure à l’infirmière et je lui ai demandé de prévenir mon mari. Mon réveil a été simple et je n’étais pas fatigué, je suis remonté dans ma chambre deux heures plus tard. Mon homme était là à m’attendre et ça m’a fait un bien fou de le voir. Je ne devais pas manger avant le lendemain matin et très léger toute la semaine. Je ne pouvais pas bouger non plus, dormir sur le dos a été très compliqué pour moi^^ ! Le matin, on m’a enlevé la sonde, j’avais des vertiges en me levant, mais sinon ça allait, le soir j’étais debout sans problème ! D’après eux plus vite, tu te remets à avoir une vie normale après une opération mieux c’est et ton corps se remet beaucoup plus vite. Le chirurgien est venu me voir le samedi matin, alors qu’il ne travaillait pas, pour savoir comment j’allais, si j’avais des questions.. Je suis sorti après ça visite vers 11h, j’étais heureuse de pouvoir à nouveau serrer mes garçons dans mes bras.

Ensuite, j’ai eu un mois d’arrêt, les filles étaient contentes de nous retrouver ! Je ne devais rien porter, pas faire de sport, pas de rapport pendant 2 mois et surtout marcher. J’ai eu des piqûres de Lovenox à faire tous les jours pendant 10 jours, je les ai fait moi-même, mais à la fin j’en pouvais plus ! Ma convalescence s’est très bien passée, sans aucune douleur au ventre, par contre les gaz qu’est-ce que ça fait mal jusqu’aux épaules, c’est horrible, on dirait que ça te décolles les nerfs…  Je peux déjà te dire les bénéfices : je ne suis plus gonflé du ventre comme une femme enceinte, je ne suis plus constipé, je n’ai plus de diarrhées, je me sens mieux dans mon corps ! Mon rendez-vous post-opératoire est le 12 décembre.

Je vous conseille vraiment cette clinique, c’est vrai que l’intervention à un coup, j’en ai eu pour presque 1000 euros mais j’ai été chouchouté pendant mon séjour, j’ai été opérer par un des meilleurs, je n’ai eu aucun problème après l’opération. Je ne regrette absolument pas d’avoir payé mon intervention !

Si tu as des questions n’hésite surtout pas, en commentaire ou en mp sur Facebook !

Je souhaite beaucoup de courage à toutes les endogirls !

IMG_5085

Je te souhaite une excellente journée.

Vous pouvez également me suivre sur ma page facebook ICI

où sur mon compte instagram ICI.

10 ans sans toi… mon ange

Il y a dix ans, j’étais enceinte d’une petite princesse qui devait pointer le bout de son nez le 18 mars 2009. Nous étions des futurs parents heureux et malgré mon jeune âge, c’était notre décision de vouloir nos enfants de bonne heure, nous étions ensemble depuis déjà cinq ans. L’échographie du troisième trimestre avait eu lieu le mardi, notre fille était parfaitement dans les courbes. Ma grossesse était juste merveilleuse, je n’avais eu aucunes nausées, aucuns désagréments, mis à part un petit décollement à deux mois de grossesse, mais il c’était vite résorbé. Nous étions en janvier, c’était les soldes, j’avais dévalisé le magasin bébé 9, notre puce pouvait arriver, tout était prêt !

Le dimanche qui suivit l’écho, le 18 janvier 2009, je ne sentais plus ma fille, après plusieurs essais de la faire bouger rien. J’ai donc pris mon courage à deux mains et téléphoné à la maternité, nous devions y aller tout de suite. Je me souviens encore de cette émotion où tu sens que tout t’échappe et que tu y crois encore, car ce n’est pas possible de perdre son enfant… Plusieurs personnes de la maternité nous attendaient, la sage-femme me branche le monitoring et il se passait rien… elle nous a dit que l’appareil ne fonctionnait pas bien qu’elle allait chercher l’échographe et la gynécologue, il se passait toujours rien. On y croyait toujours, on croyait en notre fille, mais il aura fallu un regard pour comprendre que tout était fini, je revois ma gynécologue nous dire « je suis désolé » et sortir. C’était juste horrible, notre vie s’écroulait. Comment allions-nous vivre sans elle ? Sans notre fille que nous attendions depuis plusieurs mois, que nous aimions déjà tant ?

J’ai accouché le 21 janvier, le temps que le col se prépare, je ne souhaitais pas de césarienne. Ma fille est née sans vie après une journée de travail. L’accouchement s’est bien passé. J’avais tellement pleuré toutes les larmes de mon corps qu’il ne m’en restait même plus au moment où je l’ai porté dans mes bras. Je n’ai pas pu la revoir par la suite, car elle est directement partie en autopsie. Nous avons reçu les résultats plus d’un mois après, il n’y avait rien, notre fille était parfaite ! C’était la faute à pas de chance… il y avait une chance sur 1500 que cela arrive et c’est tombé sur nous ! Mon bébé a été découpé dans tous les sens pour finalement rien trouver …

Cette photo a été prise la veille de l’accouchement, c’est la dernière avec ma fille.

Ça fais 10 ans qu’une partie de moi est morte avec toi ma fille,

10 ans où tous les jours, je pense à toi,

10 ans où je pleure ton absence,

10 ans où j’admire les étoiles en pensant à toi,

10 ans où chaque arc-en-ciel que j’aperçois est un signe de toi,

10 ans où j’imagine à qui tu ressemblerais le plus,

10 ans où lorsque j’entends ton prénom, j’en ai les larmes aux yeux,

10 ans que tu (me) nous manques terriblement,

10 ans que tu nous protèges de là-haut,

10 ans que le 24 décembre au soir je pleure, avec ton papa,

10 ans où je t’achète une rose blanche le 18 janvier,

10 ans où j’ai le sourire, mais intérieurement, je pleure,

10 ans où tous les jours et à toutes les grandes occasions nous pleurons ton absence,

Je t’aime ma fille et je t’aimerais autant que tes frères toute ma vie !!!

Nous t’aimons tous les cinq très forts !!!! Merci de veiller sur nous !!! Un jour on se retrouvera au paradis et on rattrapera tout le temps perdu!!! En attendant, amuse-toi bien là-haut avec ta copine Roxane !

Je t’aime ma fille, on t’aime plus que tout !!!!

Ce n’est pas toujours simple de profiter à fond de la vie, de sourire tout le temps, quand on a perdu une partie de nous ! Mais on essaye pour nous et surtout pour nos trois merveilleux garçons qui sont en pleine forme et qu’on aime aussi énormément.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire.

A bientôt !

Venez découvrir notre swap de Noël

Vous savez ce que c’est un swap?

C’est un échange de colis que nous avons fait entre blogueuses. Chaque personne envoie un colis à sa swappée et reçois un colis d’une autre fille. Celle qui reçoit ne sait pas de qui vient son colis. Pour connaître les goûts de notre prétendante, nous posions des questions à tout le groupe. Nous avions choisi le thème de Noël. Tout le monde devait envoyer une carte de vœux, une gourmandise, une création faite de nos mains ou celles de nos enfants, un cadeau et une création d’un partenaire.

Moi j’ai envoyé mon colis à La Chenille & cie et j’ai reçu celui de Vivre sainement et vivre mieux avec Vanessa.

Venez découvrir ici l’ouverture du colis en direct de La chenille & cie. Je vais vous détailler tous les articles que j’ai envoyé à ma copine !

J’ai eu un coup de cœur pour cette carte de vœux !

img_95401171840302.jpg

Pour la gourmandise, je ne savais pas vraiment quoi choisir, car elle aime tout, autant le sucré que le salé. Vu que je suis plus sucré mon choix s’est arrêté sur des pâtes de fruits bio de la marque Motta.

img_953972415876.jpg

Pour le cadeau, ce n’est pas simple non plus, je savais qu’elle aimait le bleu, pas les bijoux… et on a eu une discussion sur les pulls (moche) de Noël ! En voyant ses commentaires, je me suis dit que c’était LE CADEAU pour lui faire plaisir ! Je l’ai trouvé en vacances à Primark Le Havre, oui pas vraiment à côté de chez moi, j’habite en Charente ! Je l’ai mise au défi de le porter le jour de Noël donc j’attends sa photo avec impatience !

img_95362054004062-1.jpg

La création fait main, ce n’est pas le plus simple ! J’ai une machine à coudre et j’adore coudre… c’est tout naturellement que j’ai eu l’idée de lui faire une pochette bleu.

Pour le cadeau d’une créatrice, j’ai contacté une de mes partenaires qui fait de magnifique Tote bag, je le voulais au nom de son blog ! Elle a très vite accepté de participer avec moi à cette belle aventure. Il s’agit de L’atelier de Jul’ine, je vous invite très fortement à aller découvrir sa page et lui laisser un like au passage.

Retrouvez ma vidéo lors de l’ouverture de mon colis ici.

J’ai reçu une très belle carte de vœux.

img_0686101916765-1.jpg

Les gourmandises se sont des célébrations ! Je peux vous dire que la boîte ne va pas durer longtemps avec mes 4 mecs à la maison !

img_06841292374997-1.jpg

J’ai eu le droit à deux cadeaux ! Un gel douche Modere de la marque qu’elle distribue ! Je ne connais pas donc je vais pouvoir tester et vous en parler sur le blog. J’ai également reçu un très beau bougeoir pour décorer ma table de Noël !

img_06851546308785-1.jpg

img_06881296157652-1.jpg

J’adore également les deux petites créations faites mains !

img_0689724705967-1.jpg

J’ai eu également la chance de recevoir un Tote bag au nom de ma page ! Maintenant, je vais pouvoir me la péter sur les salons ^^. La créatrice est Les bébés vont l’adoré By Vaness. Je vous invite également à aller découvrir son univers ! Merci beaucoup, il est magnifique !!!

img_0683796768426.jpg

Merci beaucoup à Vanessa pour ce magnifique colis ! J’ai vraiment adoré participer à ce swap ! C’est pour ça que je me suis déjà inscrite au prochain sur le thème printemps/été.

Quel est le cadeau que vous avez préféré dans ses deux colis ? Vous connaissiez ce principe de swap ?

A bientôt

 

 

 

 

 

 

Retour sur le Salon ABC Kid’z

Avec ma copine Alex du blog la tri’bout arc en ciel, nous étions invitées au Salon ABC Kid’z à Bordeaux ! Une première pour nous, on était toutes excitées et stressées aussi ^^! On est plutôt timide, ce n’est pas simple d’aller vers les créateurs, les marques et de se présenter pour découvrir leurs jolis univers.

Nous sommes arrivés le samedi matin à l’ouverture vers 10 heures. Nous étions 5, moi et Alex, sa fille Manon, Abel mon loulou et les deux adolescentes que j’ai en accueil. On était VIP ^^, on a eu e droit a un beau badge. Il y avait une centaine d’exposants, je vais vous présenter rapidement mes coups de cœur. Je ferais des articles sur mes tests produits plus détaillés plus tard.

Il y avait un gonfleur de ballons à l’entrée, c’était une entreprise pour animer les anniversaires, fêtes… Sauf qu’Abel y retournait toujours ^^, les ballons étaient justes pour faire jolis, dommage… (désolé pour la qualité de la photo).

IMG_8946

Mon gros coup de cœur du salon, est celui du stand de la créatrice Cococinelle. Tous ses produits sont entièrement bio pour petits et grands. Elle propose des bouillottes sèches, différents bavoirs, des jeux de touchers… Elle participe à un de mes concours en décembre ! Vous pouvez la retrouver sur facebook et découvrir ses créations sur sa boutique en ligne ici .

IMG_8944
Cococinelle
IMG_8943
Cococinelle

J’ai beaucoup aimé le style de cette entreprise Kraft. Vous y retrouverez plusieurs univers, de la décoration, des fleurs, des jeux et activités manuelles pour les enfants. Je devrais normalement recevoir des kits d’attrapes-rêves, je reviendrai dons vous en reparler plus en détails. Vous pouvez les retrouver sur facebook et leur boutique en ligne ici.

IMG_8942
Kraft

Voici la créatrice Le loup pointu Montessori avec qui nous avons beaucoup échangé ! Vous l’aurez compris elle imagine des jeux pour nos p’tits loups en s’inspirant de la méthode Montessori. Vous avez vu la balle de préhension géante ? J’ai adoré le labyrinthe en tissus. Vous pouvez la retrouver sur facebook et découvrir sa boutique ici.

IMG_8945
Le loup pointu Montessori

En tant que maman allaitante j’ai adoré le stand de La boîte de lait ! Emmanuelle vous propose des box d’allaitement, pour vous ou pour offrir, à composer soi-même parmi une large gamme de produits ! Je vous écris un article bientôt avec un concours à suivre. En attendant, retrouvez la sur facebook ou sur son site ici.

IMG_8955
Le boîte de lait

Dans le même style, j’ai découvert l’entreprise La fabrique des mamans. Créé par Antoine, il a mis au point des barres de céréales pour les femmes enceintes et les mamans allaitantes. Il m’a offert une semaine de barres pour tester, je vous donne très bientôt mon avis sur le blog. En attendant, retrouvez le sur facebook.

IMG_9407
La fabrique des mamans

Il y avait également AGM Publicité, une entreprise Charentaise (de chez moi) que je ne connaissais pas ! C’est un couple, qui débute et propose des impressions en tout genres, sur vêtements, coques de téléphones, tote bag… vous pouvez leurs demander tout ce que vous souhaité ! Retrouvez les sur facebook et sur leur site internet ici.

IMG_8954
AGM Publicité

Vous connaissez Dipongo ? C’est une application ou l’enfant est acteur de son histoire ! Il choisit un thème, l’histoire se déroule en fonction de ses envies et de ses choix ! Sur un thème, il peut y avoir énormément d’histoires différentes ! Je vous laisse retrouver le concept sur facebook.

IMG_8957
Dipongo

Pour finir, j’ai adoré l’univers doux et coloré de Gribouille ta chambre. J’en veux un pour Abel !!!! Monsieur papa si tu passes par là …

IMG_8958
Gribouille ta chambre

Abel a été adorable, franchement j’avais un peu peur ^^ . Mais non il a été super mignon, il a même pu faire des activités sur le stand d’une école Montessori.

IMG_8967

Je tiens à remercier le salon ABC Kid’z de Bordeaux, pour nous avoir invité et donné la chance de passer une très bonne journée en compagnie de supers créateurs et marques !

Vous y avez été ? Vous avez aimé mon article ? Faîtes-le nous savoir en commentaire.

A bientôt.

 

Élan de générosité pour Abel !!!

Il y a peu de temps, je vous avais proposé d’envoyer une carte d’anniversaire pour les deux ans d’Abel, vous avez été nombreux à répondre présent et ça me touche beaucoup!!

Je remercie mes lectrices pour ces nombreux colis reçus ! Il était très fier d’ouvrir toutes ses enveloppes ! Il a eu de très belles cartes d’anniversaire, des jeux à gratter (tous gagnants = dans la tirelire), une sucette et des livres : Les peintures de Michel-Ange de chez Hachette Jeunesse, dans la collection L’imagerie des bébés il a eu Noël et Les petits chiens des éditions Fleurus.

Merci à La tri’bout arc en ciel (la nounou d’Abel, mais vous le savez déjà^^) et sa petite famille pour lui avoir offert la valisette de médecin (en photo plus bas) et ce très beau livre Mon premier ABCDAIRE des éditions les Deux coqs d’or.

Merci à Laëtitia ma voisine, et ses enfants Alvin et Mérine pour avoir fait cette très belle carte d’anniversaire géante ! Et merci pour la très belle doudoune sans manche Donald ! Elle est trop belle !

Merci à la créatrice Ma’tite bulle créative pour avoir créée ce magnifique porte bougie Mickey spécialement pour mon loulou ! Je vous invite à aller découvrir et liker sa page.

Merci à mon partenaire Unique Editions pour avoir offert ce livre personnalisé à Abel, il l’adore ! Je vous en parle bientôt sur le blog !

Vous pouvez également les retrouver sur instagram et sur facebook ICI.

Nous lui avons offert le colorino de la marque Ravensburger, une ardoise magique TOMY, un livre sonore : Le livre de la jungle et une draisienne, c’est un vélo sans frein ni pédale pour apprendre l’équilibre, vous connaissiez? Elle vient de chez Décathlon La Couronne.

Son papy et sa mamie lui ont offert un quad électrique de chez Jouéclub Soyaux, vous pouvez également les retrouver sur facebook ICI. Abel adore, c’est même la comédie pour arrêter^^.

Merci à tous et à bientôt !!!

La naissance d’Abel

Aujourd’hui je vais vous parler d’un des plus beaux jours de ma vie , mon dernier accouchement.

IMG_3963 (1)
Dernière photo avec mes deux grands garçons

Tous mes accouchements ont été déclenchés, car ma première grossesse, c’est très mal terminée…. Le cœur de ma fille s’est arrêté sans aucune raison, même après autopsie. Du coup pour éviter que ça se reproduise, j’ai été déclenché pour mes trois garçons et je dois dire que c’était un soulagement, car j’étais stressé à mort!

Le 6 octobre 2016, après avoir déposé Elias et Ismaël chez papy et mamie, nous avons été à la maternité de Girac en Charente, j’avais rendez-vous à huit heures.

Je ne souhaitais pas la péridurale pour cet accouchement et j’étais très motivé à ne pas flancher.

Ma gynécologue Brigitte Fontaine m’avait réservé la salle nature. Elle possède un grand matelas d’à peu près 2 sur 3 mètres, une grande baignoire et d’autres accessoires pour soulager la douleur.

La première partie pour déclencher le travail, c’est d’introduire un ballonnet dans le col de l’utérus. Un ballonnet, c’est un espèce de petit ballon avec un grand tuyau, à introduire dans le col et à remplir d’eau. Il est utilisé quand le col n’est pas favorable au déclenchement et permet de l’ouvrir entre deux et trois doigts tout en douceur. Cela peut durer jusqu’à 12 heures avant de retirer celui-ci. J’ai eu cette méthode pour mes trois précédentes grossesses avec deux accouchements le soir même et un le lendemain.

Il est installé aussitôt mon arrivé, avant même d’avoir rempli les papiers et d’être installé dans une chambre ! Mon col était à peine à un doigt avant qu’elle me le mette. Je découvre ensuite cette fameuse salle nature, celle qui me faisait rêver depuis longtemps, mais les femmes qui viennent pour des déclenchements ne sont pas prioritaires, car c’est très rare de ne pas prendre la péridurale pour ce type d’accouchement… En effet pour mes deux garçons, je n’étais pas du tout soutenue par l’équipe médicale, j’avais donc  » échoué « . En effet, c’était une très grosse déception pour moi.

Vers 9 heures, à peine arrivé dans cette salle, je suis basculé à la maternité, car un déclenchement, c’est long et il y avait beaucoup de naissances… Je n’étais pas prioritaire ! J’étais dégoûté ! Nous voilà arrivés dans le service, la sage-femme pas du tout agréable, bah oui je lui faisais du boulot en plus mais je n’y étais pour rien !

Pour qu’il soit efficace rapidement, le mieux c’est de marcher un maximum, du coup on a fait le tour de l’hôpital encore et encore, monter et descendre les escaliers, pour que tout se mette en place rapidement.

Le ballonnet est retiré suivant l’avancement du travail. Comme la sage-femme ne venait pas quand je sonnais, je l’ai enlevé toute seule à 15 heures ^^! Oui, je voulais que ça bouge. Après avoir sonné encore plusieurs fois sans voir personne arrivé, j’ai été la chercher et en effet, j’étais presque à 3 doigts. Elle était contente, j’allais quitter son service et retourner en salle de naissance ! Je peux vous dire que j’ai fait remonter mon ressenti sur cette personne !

Me voilà enfin arrivé en salle de naissance, à 17 heures, oui c’est long … Il y a beaucoup de naissances ce jour dont quatre déclenchements. Pose de la perfusion pour déclencher les contractions, je n’en avais toujours aucune… Pour certaines femmes, le ballonnet en provoque, moi ça n’a jamais fonctionné !

À 19 heures, les contractions commencent… enfin !!! Je les vois sur le monitoring, mais je ne sens absolument rien ! Je voulais être mobile jusqu’au bout, mais je n’échappe pas au monitoring avec mes antécédents. Je suis sur mon ballon et je fais des rond, des huit avec mon bassin, tout en discutant et en rigolant avec mon homme.

Vers 21 heures, je commence le traitement homéopathique que la sage-femme spécialisée m’avait prescrit, pour limiter un maximum la douleur.

Les heures passent, le travail continue… Je ne sens toujours absolument rien et pourtant je suis à 9 !!! Les sages-femmes n’en reviennent pas ! C’est la première fois qu’elles voient quelqu’un ne pas avoir mal à ce stade (c’est pour moi aussi une première), du coup elles sont plusieurs à venir faire un tour dans notre salle pour voir si c’est bien vrai^^. Il est à peu près 1 heure du matin, Abel naîtra le 7 octobre, c’est une certitude ^^.

Mais à partir de ce moment, je n’ai plus d’homéopathie et la douleur arrive comme des chevaux aux galops !!! J’ai eu terriblement mal, elle me donne le masque méopa, mais d’une il ne me faisait rien en m’empêchait de bien respirer. Je sens que ça pousse, les contractions sont super efficaces, on se met en place, je m’allonge, je sors avec beaucoup de mal la tête à Abel et la, j’ai l’impression que je n’arriverai jamais à sortir mon fils tellement j’ai mal !!!! Je me sentais mal, j’avais tellement mal!!! Elles m’encouragent, mon mari aussi et Abel est né à 2h26 le 7 octobre 2016.

IMG_3982 (1)

Mon dernier bébé était allongé là sur moi, en vie et magnifique.